Le blog de INGOBOKA

Déclaration du 21 mai 2011 au peuple français...

24 Mai 2011 , Rédigé par INGOBOKA

images-copie-27.jpgEt par délégation à tous les responsables des institutions politiques, associatives et syndicales sur les massacres de masse et le génocide  qui se déroule actuellement en Côte d’Ivoire par Nicolas Sarkozy et l’armée française en votre nom.

 

Peuple français,

Nous appelons à votre vigilance et à votre esprit de responsabilité pour faire arrêter immédiatement les massacres de masse et le génocide qui se pratique en direct sous vos yeux en Côte d’Ivoire et vous demandons d’avoir le courage de retirer à tous les responsables de ces tueries leurs mandats.

Nous portons à votre connaissance les actes de déni des institutions et des lois  de la Côte d’Ivoire par l’agression dont elle est l’objet par des bombardements des palais nationaux, des hôpitaux et le massacre des populations civiles dans le seul objectif d’installer une parodie de démocratie à travers un candidat non élu et donc pas légitime au yeux de la population ivoirienne.

L’armée française participe activement sur le terrain aux massacres de la population civile et aux contrôles d’identité sur des bases ethniques et ceci sans que le peuple français n’ait été consulté alors que le pays lui-même n’est pas en état de guerre et ceci au mépris de la vie des ressortissants français vivant en Cote d’Ivoire.

C’est dans ce contexte que le professeur Philippe Rémond,  Français et enseignant à Yamoussokro, a été assassiné dans la chambre d’hôtel où il s’était réfugié, dès la prise de Yamoussoukro par les forces dites républicaines de M. Ouattara. Il est à noter que le professeur Philippe Rémond, représentant des Français de Côte d’Ivoire, s’était publiquement exprimé dans l’émission « Raison d’état » à la Radio Télévision Ivoirienne en faveur du Président Gbagbo, dénonçant un conflit d’intérêt économique entre la Côte d’Ivoire et la politique franco-américaine du président Nicolas Sarkozy.

Ces cas de violation des droits humains se répandent sur tout le territoire ivoirien notamment :

• Plus d’un millier de civils froidement exécutés à Duékoué, ce qui n’avait pas d’autre but qu’une épuration ethnique selon un rescapé.

• L’anéantissement de Guiberoua, village du ministre Blé Goudé et du footballeur Didier Drogba, totalement brûlé le samedi 2 Avril 2011. On enregistre des épurations ethniques, des femmes violées et égorgées, jeunes et vieux tués.

• Une vingtaine d’adolescents égorgés lors de la tentative de la prise de Yopougon dans la nuit du 31 mars au 1er Avril 2011.

 Africains du monde et Solidarité Africaine de France vous demandent de ne pas être complices de ces actes et de vous joindre à nous pour agir ensemble afin d’arrêter ce crime contre l’humanité en respectant la  vie des Africains et leurs institutions.

 NON NON et NON à la mise en responsabilité d’un Président en Côte d’Ivoire par les pouvoirs internationaux

 

Nous savons l’implication de l’armée française dans l’arrestation du Président Laurent Gbagbo, nous demandons sa libération immédiate, la libération de son épouse Simone Gbagbo ainsi que celle de tous les Ivoiriens arrêtés arbitrairement.

 Arrêtons ce cycle de massacre dans ce XXIème siècle et créons la sécurité pour tous les peuples.

 

Faite à Paris à la Place de la Bastille le samedi 21 mai 2011.

 

Thibeaud  OBOU                                                                 Guy Samuel Nyoumsi 

 Président                                                                               Président

Source: link

Partager cet article

Commenter cet article

Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog